Formation : Se former pour devenir autonome dans la réalisation de vidéo

Faire de la vidéo est devenu indispensable pour être visible auprès de vos clients. C’est l’outil le plus efficace pour inspirer les voyageurs, convaincre des atouts techniques d’un produit ou encore animer une communauté. Pour devenir autonome, il existe une solution, la formation.

 

Pourquoi faire de la vidéo pour promouvoir sa marque ou sa destination

En 2016 déjà, il y avait un internaute sur deux qui regardait des vidéos pour préparer son voyage ! Et comme il s’agit du média le plus mémorable, on comprend vite qu’il est devenu impossible de s’en passer pour les acteurs touristiques.

C’est aussi devenu un outil incontournable pour beaucoup de marques. Valorisation des ambassadeurs, explications et mises en situations des produits… l’utilisation de la vidéo n’a de limite que l’imagination.

A cela, on peut ajouter les nouveaux usages des consommateurs. Du smartphone à l’ordinateur, on regarde de la vidéo quotidiennement. Sur Youtube, Facebook ou Instagram évidemment, mais aussi depuis les sites web de nos marques préférées. Alors pour être visible, il faut abandonner la vidéo à l’ancienne. Vous savez, celle qui durait 12 minutes autour d’un unique produit, qui demandait des mois de préparation et que l’on utilisait à outrance pendant 5 à 10 ans. Aujourd’hui, on veut des contenus vidéo plus attractif, plus facile à regarder mais aussi plus rapide à produire !

 

Comment faire pour dynamiser sa production de contenus vidéos.

Pour rythmer efficacement ses réalisations vidéos, il existe plusieurs solutions :

Confier les images existantes à un partenaire spécialisé. Il leur donnera une nouvelle vie avec des nouveaux montages. Nous le faisons régulièrement pour des clients car cela permet d’optimiser les budgets et de réaliser des tournages sur d’autres sujets.

Écrire et organiser les tournages en pensant multi-supports. Lorsqu’on fait appel à nos services pour de la vidéo, on recommande généralement de profiter de ce tournage pour concevoir plusieurs capsules vidéo. Ainsi, une même séquence vidéo peut être utilisée dans une vidéo longue pour le site web et également être utilisé sur les réseaux sociaux en petits clips de 6 secondes.

Se former pour produire soi-même. Pour cela on a besoin de motivation, d’idées fraîches et d’une formation avec nous, l’équipe d’Alpcat Médias, où nous aborderons les points suivants :

  • Définir les types de contenus à réaliser.
    Pendant cette première étape, on vous accompagne pour définir les sujets que vous allez aborder en vidéo. Le plus souvent, il s’agit de capter des morceaux de votre quotidien. Pour une station de ski ? Une chute de neige, un beau coucher de soleil ou un message d’information sur le report de la descente aux flambeaux…

 

  • Sélectionner le matériel adapté.
    On vous aide ensuite à choisir le matériel qui sera le plus facile à utiliser en adéquation avec vos projets et votre budget. Cela peut-être une GoPro pour des images de sport ou un smartphone accompagné d’un bon micro externe pour réaliser des interviews.

 

  • Raconter une histoire.
    Il s’agit sûrement de la partie la plus importante et c’est celle que l’on préfère. Comment raconter une histoire ? Comment susciter une émotion ? Comment être mémorable ? De nombreuses questions qui trouvent souvent leurs réponses dans les techniques du storytelling. Mais attention, pas de gros mots marketing, le but est de reste pratique, ancré au plus près de votre quotidien.

 

  • Apprendre à créer de belles images.
    Pour cela, on vous explique les règles de cadrage et de composition pour valoriser votre sujet. On apprendra également comment utiliser et travailler la lumière. Enfin, on passera à la pratique avec l’utilisation de votre matériel.

 

  • Réaliser le montage, l’étalonnage et le mixage son d’une vidéo.
    Après avoir capturé les premières images, on aborde généralement la phase de post-production. C’est pendant cette étape que l’on va donner vie aux images pour raconter l’histoire préalablement définie. On abordera également les fameux “do and don’t” pour donner un aspect professionnel à vos vidéos.

 

  • Diffuser et promouvoir vos contenus.
    La réalisation de la vidéo est finie, mais sa vie ne fait que commencer. On verra alors comment la diffuser efficacement auprès de vos communautés et comment s’assurer qu’elle soit vue par un maximum de personnes.

 

Évidemment, une formation d’initiation à la réalisation de vidéo ne vous permettra pas de produire tous les types de contenus. Il faut des années pour maîtriser pleinement la technique et il faut parfois recourir à un matériel spécifique et très coûteux.

Cependant, vous aurez désormais les bases pour débuter. Par la suite, vous devrez pratiquer pour continuer à apprendre, mais promis, réaliser une courte vidéo au quotidien ne vous paraîtra plus insurmontable.

 

Envie de vous former ? On est là pour vous !